Rupture de coiffe des rotateurs

Documentation simplifiée

 

Réparation de la coiffe des rotateurs

1/ Qu’est-ce que la tendinopathie de la coiffe des rotateurs ?

Qu’est ce que la coiffe des rotateurs ?

L’épaule est l’articulation entre l’omoplate et la tête de l’humérus. La coiffe des rotateurs est un ensemble de tendons qui entoure la tête de l’humérus. C’est muscle permettent d’initier le mouvement de l’épaule et les rotations. L’autre moteur de l’épaule est le deltoïde qui donne la force.

Les muscles de la coiffe des rotateurs sont le sous-scapulaire en avant, le sus-épineux au dessus et l’infra-épineux en arrière.

Quelles sont les pathologies de la coiffe des rotateurs ?

Ces tendons peuvent être affecté par l’usure naturelle, une hyper-sollicitation ou un traumatisme. La tendinite de la coiffe des rotateurs est une inflammation des tendons qui provoque principalement des douleurs de l’épaule.

La rupture de la coiffe des rotateurs peut être lié à une traumatisme ou à une usure importante. Elle entraine une perte de force qui peut être associée ou non à des douleurs. Un patient peut avoir une coiffe totalement rompue et n’avoir jamais eu aucunes douleurs.

L’examen clinique permet de tester les muscles de la coiffe des rotateurs.  Une radiographie standard permet d’éliminer une arthrose débutante.  Le diagnostique de rupture est confirmé à l’IRM ou à l’arthroscanner.

Quels sont les traitements des tendinopathies de la coiffe des rotateurs ?

Les tendinopathies de la coiffe des rotateurs se traitent médicalement par un traitement antalgique et anti-inflamatoire et de la rééducation. On peut également réaliser une infiltration (injection de corticoïdes dans l’épaule).  La rééducation est primordiale, elle permet de rééquilibrer les muscles de l’épaule en renforçant les muscles accessoires et de soulager les muscles de la coiffe des rotateurs.

Le traitement médical et indispensable dans un premier temps et donne régulierement de bons résultats permettant d’éviter une opération. En cas d’echec du traitement médical, on propose une intervention chirurgicale.

2/ Réparation de la coiffe des rotateurs sous arthroscopie ?

Quel est le principe d’une réparation de la coiffe des rotateurs ?

L’objectif de la chirurgie est de nettoyer l’articulation ce qui permet de soulager les douleurs. En cas de rupture on réinsert les tendons rompus sur l’humérus.

L’intervention se déroule sous arthroscopie, c’est à dire sous vidéo-chirurgie. A l’aide de plusieurs incisions on insert une caméra et des instruments spécifiques dans l’épaule. Toute l’opération se déroule à l’intérieure de l’épaule. On fixe dans l’humérus des ancres spécifique sur lesquelles on vient accrocher les tendons rompus.

Comment se déroule l’opération ?

L’intervention se déroule sous anesthésie générale, elle dure en moyenne 1h. Juste avant l’opération l’anesthésiste pratiquera un bloc anesthésique qui permet « d’endormir » l’épaule. Cela permet de diminuer la quantité de médicaments administrés pendant l’anesthésie générale et de calmer les douleurs au réveil.

Actuellement cette opération est réalisée en chirurgie ambulatoire.

Quelles sont les suites opératoires ?

Après l’opération le bras est immobilisé dans une écharpe coude au corps pendant un mois. En cas de rupture étendue, le chirurgien peut vous prescrire une attelle spécifique dites coussin d’abduction qui permet de diminuer la tension sur les tendons réinsérés.

Selon la taille de la rupture la rééducation est à débuter dans les jours qui suivent l’opération ou un mois après. L’objectif est de retrouver les mobilités articulaires de l’épaule. Le sport et les efforts de force sont interdits pendant trois mois pour favoriser la cicatrisation tendineuse. La récupération se fait entre 4 et 9 mois, en fonction des lésions initiales la récupération peut être complète ou partielle.

Quels sont les risques ?

Tout acte chirurgical expose à des risques. En dehors des risques liés à l’anesthésie, les principaux risques sont : hématome, infection, et algodystrophie.

Les risques spécifiques sont l’échec de la réparation et la re-rupture des tendons des muscles de la coiffe.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.